La vie Communale

La  Laire

Au sud du Ribay, le village de ">La Laire a été une Seigneurie mouvante de Lassay vers 1409, on la trouve citée sous le nom de "la Ville de la Laire".

Les seigneurs de ce fief jouissaient de la haute, moyenne et basse justice, du droit d'usage dans les landes et les bois d'Hardanges, et d'avoir leur four à ban ainsi qu'un moulin à blé et à tan.

L'ancien Manoir fut habité au cours des XVIe et XVIIe siècles. de nos jours, seule une pierre sculptée d'un lion, encastrée dans l'un des murs du village, demeure l'unique vestige.

Une chapelle St Blaise de la Laire est mentionnée en 1554. Comme, elle tombe en ruines, le curé du Ribay veilla à la faire reconstruire et la bénit le 6 Août 1726. Le petit sanctuaire se retrouva à l'abandon et fut finalement remplacé par une grange.

Pendant longtemps, la statue de St Blaise trouva asile dans l'église du village.

St Blaise : est né vers 280 en Arménie. il apprend la médecine et guérit les hommes (les maux de gorge) aussi bien que les animaux (les ovins). Il est élu évêque de Sébaste. Il se retire dans une caverne, où il continue de consulter. Il sauve un enfant qui étouffe à cause d'une arête de poisson plantée dans sa gorge. Le gouverneur agacé par la popularité de Blaise, le fait emprisonner, et ordonne qu'il soit noyé dans un étang, mais Blaise se met à marcher sur l'eau. Il est alors suspendu à un poteau , où tout son corps est lacéré avec des peignes à carder. Il est décapité en février de l'an 316.